Vous êtes ici

Communiqué après la réunion mensuelle du 19 octobre 2009
Communiqué
14 juillet 2016

Le Directoire Politique de l’APR a tenu Lundi 19 octobre 2009 sa réunion mensuelle,  sous la Présidence effective de Monsieur Macky SALL. Au cours de cette rencontre, les membres ont examiné les différents points inscrits à l’ordre du jour, parmi lesquels la vie du Parti et l’examen de la situation nationale.

Procédant à l’évaluation à mi-parcours de l’opération d’installation des comités,  le Président Macky SALL a félicité les délégations extérieures pour le remarquable travail accompli dans le cadre de la massification du Parti et de la mise instances notamment, en France, Italie, Espagne, Benelux, USA, Afrique du centre et de l’Ouest. A cet effet, il a exhorté l’ensemble des militants à poursuivre l’effort dans cet indispensable travail. En outre il a engagé les Commissaires politiques désignés pour la supervision des opérations à accélérer le rythme afin répondre avec diligence à la forte demande de nos nombreux concitoyens qui manifestent leur volonté de s’engager dans les rangs de l’APR.

Dans la même perspective, le Directoire politique a adopté le programme de tournées et de visites de proximité, qui permettront au Président de l’APR de continuer ses rencontres avec les populations au cours du prochain trimestre.

Abordant la situation politique nationale le Directoire est revenu sur l’affaire de tentative de corruption, dite affaire Alex Segura, qui préoccupe au plus haut point l’opinion nationale  et internationale. Le Directoire politique condamne avec la dernière énergie ces pratiques honteuses qui n’honorent pas le Sénégal et qui sont indignes d’un Etat. 

L’Alliance Pour la République exige avec la plus grande fermeté que le FMI et  l’Etat du Sénégal fassent toute la lumière sur  cette affaire de corruption présumée, afin de situer les responsabilités et de sanctionner les coupables, quelque soit leur rang ou statut.

L’Alliance Pour la République, APR appelle tous les démocrates, tous les patriotes à se mobiliser contre ces pratiques insupportables pour notre République et proprement indécentes devant l’état de pauvreté extrême de nos populations. 

Restaurer la République et les Institutions est aujourd’hui une tâche politique urgente et  essentielle, un défi fondamental. L’éthique et les valeurs doivent constituer le socle de l’action publique pour renouer la confiance  entre les hommes politiques et les citoyens et  recrédibiliser la politique dans notre pays.

Fait à Dakar, le 21 Octobre 2009

Le Porte Parole
Seydou GUEYE

Espace presse

Dernier tweet

Bulletin d'information

Abonnez-vous pour recevoir les nouvelles des Républicains